GUYANA

© Brent Stirton/Getty Images for FAO, CIFOR, CIRAD, WCS

PROJET SWM

La savane du Rupununi regorge d’animaux sauvages, dont une grande variété d’espèces d’oiseaux. Les poissons et la faune font partie intégrante de la culture et de l'alimentation indigènes. Les pratiques traditionnelles de chasse et de pêche sont encore courantes, et ce, malgré la disponibilité en viande bovine et viande de volaille. Sur la côte du Guyana, la viande de brousse et le poisson provenant de l’intérieur des terres, y compris du Rupununi, sont vendus sur les marchés locaux, dans les restaurants et aux particuliers.

Alors que la zone devient de plus en plus accessible et que de nouvelles activités économiques sont en plein essor, les menaces pesant sur la riche biodiversité du Rupununi augmentent. Le Projet SWM au Guyana encourage les initiatives communautaires coordonnées soutenant la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance traditionnels. Ces mesures contribueront au maintien de populations saines de poissons et d'espèces sauvages terrestres. Le Projet est mis en œuvre par la Commission de conservation et de gestion de la faune sauvage du Guyana, en coordination avec le CIFOR.

LE SAVIEZ-VOUS?

  • Le SWM Programme travaille en étroite collaboration avec les chasseurs autochtones et les défenseurs de l'environnement locaux afin de maintenir des populations de poissons et de mammifères saines (voir la vidéo d'Asaph).   
  • Dans le sud du Rupununi, des directives relatives à l’utilisation de la faune sauvage ont été définies dans sept communautés pilotes et des enquêtes sur l'utilisation de la faune sauvage ont été réalisées dans 140 ménages
  • Le SWM Programme a permis de sensibiliser 20 communautés sur le plan de gestion de la pêche, de collecter des données sur la consommation de poissons dans 345 ménages et de tortues de rivière dans 112 ménages, et enfin, de réaliser un suivi des prélèvements le long des 386km de rivières (voir la vidéo de Vivian). 
  • En octobre 2020, l'association des éleveurs de bétail du Rupununi a fourni 17000 poussins à 12 éleveurs (4 femmes et 8 hommes) et 48000 kg d'aliments.   
  • Chaque année, plus de 300 enfants de 14 communautés participent au programme d'éducation environnementale développé par le SWM Programme.

PARTENAIRE NATIONAL

Carte des activités SWM au Guyana
Les frontières et les noms et autres appellations qui figurent sur cette carte n’impliquent de la part de la FAO aucune prise de position quant au statut juridique des pays, territoires, villes ou zones ou de leurs autorités, ni quant au tracé de leurs frontières ou limites.

VIDÉOS

NOUVELLES

The road toward wildlife friendly transport...(en anglais)

Keeping wild meat on the table (en anglais)

© FAO/David Mansell-Moullin

Life lessons: Teaching conservation and...(en anglais)

© CIFOR/Barbara Fraser

Rupununi region in Guyana rides eco...(en anglais)

© CIFOR/Barbara Fraser

Planning a sustainable future for Rupununi...(en anglais)

© FAO/David Mansell-Moullin

Fisheries management in the North... (en anglais)

© CIFOR/Barbara Fraser

Wildlife regulations in Guyana that...(anglais)

© Brent Stirton/Getty Images for...

Soutenir les peuples autochtones pour rétablir...

© FAO/David Mansell-Moullin