ZAMBIE ET ZIMBABWE (KAZA)

© Dan Hargrove

PROJET SWM

La zone de conservation transfrontalière du Kavango-Zambèze (KAZA) abrite une grande diversité d’écosystèmes et de paysages. Chaque année, cette zone est le théâtre de vastes migrations de la mégafaune. Bien que les communautés rurales de Mucheni (Zimbabwe) et de Simalaha (Zambie) aient des cultures et un gouvernement local distincts, elles dépendent toutes deux de la chasse et de la pêche pour leur alimentation et leurs revenus. Cependant, les moyens d'existence des communautés sont menacés par des précipitations irrégulières, des sols pauvres et des conflits homme-faune sauvage.

Le Projet SWM au KAZA encourage l’utilisation durable des ressources naturelles par les Conservatoires communautaires, notamment de la faune sauvage et à travers la pêche. Il développe également d'autres sources de protéines avec l'élevage et l'aquaculture. Le Projet est mis en œuvre par le CIRAD en coordination avec les Gouvernements de la Zambie et du Zimbabwe.

ACTIVITÉS RÉCENTES

  • Poursuite de la mise en œuvre des activités sur le terrain, tout en respectant les directives COVID-19 émises par les autorités sanitaires.
  • Réalisation/réhabilitation de trois forages pour améliorer l'accès de la communauté à l'eau potable, réduire les conflits entre les populations et la faune sauvage et réduire les distances de marche nécessaires pour trouver de l'eau.
  • Réhabilitation de centres sociocommunautaires.
  • Organisation d’ateliers communautaires à Mucheni Conservancy (Zimbabwe) sur la planification de l’utilisation de terres.
  • Finalisation des études initiales (hydrologie, ornithologie, produits forestiers non ligneux, développement de l’élevage et de la collection de données (alimentation et consommation de viande de brousse) dans la Mucheni Conservancy (Zimbabwe).
  • Finalisation de la stratégie relative aux conflits homme-faune sauvage.

PARTENAIRES NATIONAUX

Carte des activités SWM dans la zone de conservation transfrontalière du Kavango-Zambèze (KAZA)
Les frontières et les noms et autres appellations qui figurent sur cette carte n’impliquent de la part de la FAO aucune prise de position quant au statut juridique des pays, territoires, villes ou zones ou de leurs autorités, ni quant au tracé de leurs frontières ou limites.

NOUVELLES

SPIKED: Conserve natural habitats and wildlife

© CIRAD

THE HERALD: Joint wildlife conservation programme

© FAO/David Mansell-Moullin